SKIA, en grec ancien ombre ou trace... dont dérivent les mots scène, scénographie. Scène, lieu où l'on représente. Métaphore baroque du monde comme théâtre. Représentations, réalisations de ce microcosme qu'est l'homme. Cet espace est la scène sur laquelle on parlera de nos intérêts et on présentera nos idées et nos réalisations.



vendredi 25 mars 2011

jeudi 24 mars 2011

Veduta di Venezia

D'après Félix Ziem, huile sur bois, cm. 40x50

Une variante de la vue de Venise déjà présentée. Elle a été adaptée à un format choisi par le client afin de pouvoir s'insérer dans son intérieur.


dimanche 13 mars 2011

Bouquet XVIIIème

D'après Anne Vallayer-Coster
Bouquet de roses, delphiniums et primevères
huile sur bois, cm. 20x26


Anne Vallayer-Coster (1744-1818)

Fille d’orfèvre, Anne Vallayer est l’élève de Madeleine Basseporte et de Claude Joseph Vernet. Elle est admise à l’Académie royale de peinture et de sculpture (Paris) le 28 juillet 1770 à l’âge de 26 ans en tant que peintre de natures mortes et elle expose au Salon dès l’année suivante. L’année suivante, Diderot écrit à son sujet dans son Salon : « Quelle vérité, et quelle vigueur dans ce tableau ! Mme Vallayer nous étonne autant qu’elle nous enchante. C’est la nature, rendue ici avec une force et une vérité inconcevable, et en même temps une harmonie de couleur qui séduit ». Elle épouse, le 23 avril 1781, Jean-Pierre Sylvestre Coster, avocat au parlement et receveur général. Elle poursuit sa carrière avec succès jusqu’à sa mort. Elle devient chef du cabinet de peinture de la reine Marie-Antoinette ainsi que son professeur de dessin. Elle était spécialiste de portraits et de natures mortes mais s’illustra aussi en peignant des tableaux de genre et des miniatures. (Wikipedia)



mardi 8 mars 2011

Roses

Huile sur bois, technique du bitume, cm. 20x24


Roses dans la boutique de Anthony François Longueville à Reims



mercredi 2 mars 2011

Porcelaine chinoise - d'après Kalf

D'après Willem Kalf
Nature morte avec une coupe en porcelaine chinoise (détail)
Huile sur bois, cm. 24x40


La célébrité de Kalf (1622-1693) est liée à ce qu'on appelle la nature morte "somptueuse", caractérisée par des objets précieux et par une recherche des effets de lumière qui les mettent d'autant plus en valeur. Pour cela le peintre utilise une technique très sophistiquée qui fait "scintiller" des minuscules points de lumière sur la surface des objets. Cela se traduit par un chromatisme sobre mais très calibré et une étude attentive du clair-obscur.




La coupe représentée dans le tableau date des années 1620-1640. Elle est ornée des figures des huit immortels, personnages mythiques du Taoïsme ; sur le couvercle est un chien de Fô.

mardi 1 mars 2011

Chinoiseries

Détail de chinoiserie
(pour la vitrine de la boutique HG Décoration,  Reims)
Acrylique sur bois, cm. 13x25
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...